logo République Française
logo pacte

Recherche avancée icone flèche bas

CC - ITE Procédés par enduit sur isolant polystyrène

Nom de la documentation: 
ITE - Procédés par enduit sur isolant polystyrène
Fascicules associés: 
Catalogue
Calepins de chantier

Publié le 01/11/2015

ITE - Procédés par enduit sur isolant polystyrène - Calepin de chantier

Ce calepin traite de l'emploi et de la mise en oeuvre des procédés d'isolation thermique par l'extérieur par enduit sur polystyrène expansé en neuf et en rénovation.
Il ne se substitue pas aux Recommandations professionnelles RAGE : "Procédés d'isolation thermique extérieure par enduit sur polystyrène expansé" ni aux préconisations des industriels distribuant le procédé.

Les calepins de chantier favorisent l'appropriation sur le terrain de Règles de l'art nouvellement définies. Destinés principalement aux personnels de chantier, ils présentent de manière illustrée les bonnes pratiques d'exécution et les dispositions essentielles contenues dans un document de référence (NF DTU, Recommandations professionnelles RAGE, etc.)

Tags : calepin calepin de chantier enduit isolation ITE polystyrène


Publications associées
  • ITE - Procédés par enduit sur isolant polystyrène - Neuf et Rénovation

Informations complémentaires
Dans un soucis d'évaluation de l'appropriation de ce nouveau format par les artisans et compagnons, un questionnaire de satisfaction sera prochainement mis en ligne. Si vous souhaitez participer à cette enquête, veuillez renseigner votre Email ainsi que l'objet suivant "Calepin de chantier Numérique - Enquête" dans la rubrique Nous Contacter.
Type de document: 

RP - Isolation thermique par l'intérieur

Nom de la documentation: 
Isolation thermique par l'intérieur
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/10/2015

Isolation thermique par l'intérieur - Rénovation

L'isolation thermique par l'intérieur consiste à renforcer par l'intérieur, c'est-à-dire du côte de la partie habitable, la résistance thermique des murs extérieurs (façade, pignon), des planchers ou des cloisons séparant les volumes chauffés des espaces non chauffés, des sous-faces horizontales ou inclinées des charpentes de couverture ainsi que des pieds-droits des combles aménagés.

Ce guide RAGE, à destination des entrepreneurs et des artisans, a pour objectif de les accompagner dans le choix et la bonne mise en œuvre d’un système d’isolation par l’intérieur des bâtiments existants, en fonction des performances attendues, de la configuration et de la localisation de ces bâtiments.

Il a été établi en prenant en compte les différentes étapes à respecter dans le cadre de travaux de rénovation mettant en œuvre un procédé d’isolation thermique par l’intérieur. Il traite notamment des techniques qui ont pu être mises en place en leur temps, du diagnostic préalable à réaliser, de la bonne connaissance du bâtiment, de sa structure et de son état de conservation ainsi que des différentes règlementations. Il offre également une aide au choix d’un procédé d’isolation thermique ou thermo-acoustique qui pourra être mis en place ou qui remplacera un système d’isolation déjà en place.

Cette aide au choix vise les performances attendues, les reprenant une à une avec un rappel des réglementations en vigueur, des règles de calculs utilisées pour l’établissement des fiches propres à chaque procédé. Elle attire l’attention sur les points particuliers à traiter (thermiques et énergétiques, hygrothermie, dispositions en vue d’éviter les risques de condensations, étanchéité à l’air, ventilation des locaux, isolement acoustique, sécurité incendie, impacts environnementaux et sanitaires, stabilité et durabilité et comportement sous sollicitations sismiques).

Les fiches figurant dans ce guide sont autoportantes. Elles décrivent les procédés d’isolation thermique ou thermo-acoustique les plus couramment utilisés en présentant succinctement les principes de mise en œuvre, leur statut et les référentiels correspondants, ainsi que, pour chacun des procédés, les performances attendues.

Le domaine d’application est limité aux bâtiments destinés aux logements (privatifs et collectifs), bâtiments scolaires et hospitaliers et aux immeubles de bureaux, pour des conditions normales d’utilisation.

Tags : iti isolation

Catalogue
Guides

Publié le 01/10/2015

Isolation thermique par l'intérieur - Neuf

L'isolation thermique par l'intérieur consiste à renforcer par l'intérieur, c'est-à-dire du côte de la partie habitable, la résistance thermique des murs extérieurs (façade, pignon), des planchers ou des cloisons séparant les volumes chauffés des espaces non chauffés, des sous-faces horizontales ou inclinées des charpentes de couverture ainsi que des pieds-droits des combles aménagés.

Ce guide RAGE a pour objectif d’aider au choix des procédés d’isolation thermique par l’intérieur des bâtiments neufs, en fonction des performances attendues, de la configuration et de la localisation de ces bâtiments.

Ce guide a été établi en prenant en compte les différentes étapes à respecter dans le cadre de travaux mettant en œuvre un procédé d’isolation thermique par l’intérieur. Il présente notamment les techniques d’isolation par l’intérieur les plus courantes et rappelle les principaux éléments de réglementation à respecter. Il offre également une aide au choix d’un procédé d’isolation thermique ou thermo-acoustique qui pourra être mis en place.

Cette aide au choix vise les performances attendues, les reprenant une à une avec un rappel des réglementations en vigueur et des règles de calculs utilisées pour l’établissement des fiches propres à chaque procédé. Elle attire l’attention sur les points particuliers à traiter (thermiques et énergétiques, hygrothermie, dispositions en vue d’éviter les risques de condensations, étanchéité à l’air, ventilation des locaux, isolement acoustique, sécurité incendie, impacts environnementaux et sanitaires, stabilité et durabilité et comportement sous sollicitations sismiques).

Les fiches figurant dans ce guide sont autoportantes. Elles décrivent les procédés d’isolation thermique ou thermo-acoustique les plus couramment utilisés en présentant succinctement les principes de mise en œuvre, leur statut et les référentiels correspondants, ainsi que, pour chacun des procédés, les performances attendues.

Le domaine d’application est limité aux bâtiments destinés aux logements (privatifs et collectifs), bâtiments scolaires et hospitaliers et aux immeubles de bureaux, pour des conditions normales d’utilisation.

Tags : iti isolation

Type de document: 

G - Panneaux massifs bois contrecollés

Nom de la documentation: 
Panneaux massifs bois contrecollés
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/12/2014

Panneaux massifs bois contrecollés - Neuf

Le bois lamellé-croisé, communément appelé CLT (cross-laminated timber) ou parfois panneau massif bois contrecollé, est composé de planches en bois massif croisées à 90° et collées, formant des panneaux de grande dimension industrialisés et préusinés pour constituer des parties de parois comme des planchers, des murs, ou des supports de couverture et toitures-terrasses. Il permet la réalisation d’ouvrages résidentiels (bâtiments d’habitation) et non résidentiels (bureaux, ERP, bâtiments industriels). L’orientation orthogonale des planches croisées assure une stabilité dimensionnelle du produit (par exemple retrait-gonflement moindre comparé au bois seul) et une capacité résistante bidirectionnelle du panneau.

Cette technique présente l’avantage de pouvoir se combiner à de nombreuses solutions standard d’isolation thermique et acoustique (plafonds suspendus, chapes isolées, cloisons de doublage, etc.). Le CLT est très intéressant du point de vue de la thermique d’été sans que les performances thermiques d’hiver ne soient dégradées vis-à-vis des constructions à ossature bois traditionnelles. De même, les panneaux CLT mis en œuvre en plancher constituent une masse intéressante du point de vue acoustique tant au niveau des bruits de chocs que des bruits aériens.

Le présent Guide RAGE est destiné à préciser les détails de mise en œuvre et de conception des ouvrages composés de panneaux CLT en mettant l’accent sur les interactions entre corps d’état.

Tags : construction bois panneaux massif contrecollé

Type de document: 

G - Planchers à poutrelles et entrevous

Nom de la documentation: 
Planchers à poutrelles et entrevous
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/12/2014

Planchers à poutrelles et entrevous - Neuf

Ce guide vise les procédés de planchers à poutrelles et entrevous dans les maisons individuelles ou bâtiments assimilés. Il s'agit d'un système de plancher préfabriqué composé principalement de poutrelles, d'entrevous et de béton coulé en place complété par un ferraillage approprié.

Ce guide vise à:

définir de manière claire les différents éléments constitutifs des planchers à poutrelles et entrevous ;
donner des critères de conception associés à la construction d'un ouvrage et plus particulièrement des planchers à poutrelles et entrevous ;
présenter des préconisations de bonne mise en oeuvre des planchers à poutrelles  et entrevous, tant en partie courante que dans les zones particulières des planchers (abouts de planchers par exemple) dans le but de garantir ses performances mécaniques et thermique.

Tags : plancher poutrelle entrevous beton maçonnerie

Type de document: 

G - Murs à coffrage et isolation intégrés

Nom de la documentation: 
Murs à coffrage et isolation intégrés
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/12/2014

Murs à coffrage et isolation intégrés - Neuf

Évolution des murs à coffrage intégré classique, le procédé de mur à coffrage et isolation intégrés (MCII) combine performances techniques et thermiques en présentant tous les avantages d’une isolation thermique par l’extérieur.

Les murs à coffrage et isolation intégrés sont des éléments partiellement préfabriqués en usine associant plusieurs matériaux :

  • deux parois minces préfabriquées en béton armé et maintenues espacées par des organes de liaison ;
  • un matériau isolant accolé à la face intérieure de la paroi extérieure du mur intégré dès la fabrication en usine des éléments, ce qui permet notamment de supprimer les ponts thermiques et d’éviter la formation de condensation superficielle.

Le tout est complété sur place par un noyau de béton coulé sur chantier.

Le présent Guide RAGE rassemble les informations pertinentes, depuis la phase de conception jusqu’à la mise en œuvre des MCII sur chantier, permettant de garantir les performances et la durabilité des ouvrages réalisés avec ce procédé. 

Tags : MCII beton coffrage

Type de document: 

G - Coffres de volet roulant - Mise en œuvre

Nom de la documentation: 
Coffres de volet roulant - Mise en œuvre
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/12/2014

Coffres de volet roulant - Mise en œuvre - Neuf et Rénovation

Ce guide définit les conditions de mise en oeuvre, en chantier neuf et en rénovation, des coffres de volet roulant, associés ou non à la fenêtre.

Ce document précise les conditions de mise en oeuvre permettant d'assurer les performances thermiques et de limiter la perméabilité à l'air du coffre, en vue de respecter les exigences de la RT 2012. Certains éléments de conception sont également détaillés pour optimiser les performances des coffres.

Ce guide présente, pour les différents types de coffres (bloc-baie traditionnel, tunnel, demi-linteau, rénovation), les différents points de vigilance relatifs à leur mise en oeuvre :

la liaison avec le gros oeuvre ;
la liaison avec la traverse haute de la menuiserie ;
le passage de manoeuvre, manuelle ou motorisée.
Ces préconisations sont accompagnées d'exemples pour les différentes configurations pouvant être rencontrées, en fonction :

du type de coffre ;
du type de construction : isolation par l'intérieur, isolation répartie, isolation par l'extérieur, ossature bois ;
du mode de pose de la fenêtre : en applique intérieure, en tableau côté intérieur et extérieur, en applique extérieure ;
en construction neuve et en rénovation.

Tags : fenêtre baie occultation vitrage CVR ITE COB bois etancheite coffre

Type de document: 

G - Menuiseries extérieures avec une isolation thermique par l'extérieur

Nom de la documentation: 
Menuiseries extérieures avec une isolation thermique par l'extérieur
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/11/2014

Menuiseries extérieures avec une isolation thermique par l'extérieur - Neuf et Rénovation

Ce guide concerne les systèmes d'isolation thermique avec enduit sur isolant et les systèmes d'isolation thermique extérieure avec bardage rapporté avec lame d'air rapportée. Le gros oeuvre pris en compte sont le béton ou la maçonnerie de petits éléments. Les fenêtres, porte-fenêtres blocs baies, protections solaires, femetures, blocs-portes extérieurs visés sont mis en oeuvre conformément au NF DTU 36.5 et au NF DTU 34.4.

Ce guide précise :

les réglementations applicables, le choix des fenêtres avec les spécificités de l'ITE, et les spécificités de chantier ;
les principes de mise en oeuvre des fenêtres, des accessoires de mise en oeuvre, ainsi que des systèmes d'isolation thermique par l'extérieur.
Il présente, sous forme de fiches schématiques, différents exemples de mise en oeuvre des fenêtres, portes-fenêtres, fenêtres avec coffre et fenêtres avec store vénitien extérieur. Des fiches précisent aussi les interventions des différents lots sur le chantier.

Tags : fenêtre baie vitrage ITE isolation thermique exterieur bardage enduit isolant etancheite

Type de document: 

G - Toitures-terrasses en bois isolées intégralement sous l'élément porteur

Nom de la documentation: 
Toitures-terrasses en bois isolées intégralement sous l'élément porteur
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/08/2014

Toitures-terrasses en bois isolées intégralement sous l'élément porteur - Neuf

Ce guide est basé sur le domaine d'application du NF DTU 43.4 relatif aux ouvrages de toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois recevant un revêtement d'étanchéité ; il apporte des spécifications particulières.

Les bâtiments visés sont les maisons individuelles neuves, les parties neuves de maisons individuelles existantes (extensions) et les extensions de bâtiments en rez-de-chaussée relevant du Code du travail. les constructions visées ne dépassent pas 70 m².

Les solutions techniques traditionnelles pour la réalisation de l’isolation des toitures terrasses en bois décrites dans le NF DTU 43.4 et les Recommandations professionnelles RAGE Isolation thermique des sous-faces des toitures chaudes à élément porteur en bois peuvent présenter quelques problématiques techniques. Cela amène actuellement un certain nombre de prescripteurs à développer des solutions mixtes (fusion entre solutions « de toitures chaudes » et « de toitures froides », avec une interposition d’un pare-vapeur en sous-faces de la structure porteuse en bois) qui sans être validées techniquement peuvent générer de grosses pathologies.

Ce guide décrit la solution d’une toiture terrasse bois isolée intégralement sous l’élément porteur. Cette solution non traditionnelle demande un choix précis des matériaux et une mise en œuvre soignée.

La problématique clé est la maîtrise des transferts de vapeur d’eau dans le complexe de toiture avec la contrainte particulière liée aux nappes d’étanchéités posées sur ces toitures terrasses.

Des prescriptions optimisées et sécuritaires sont proposées, notamment en utilisant des membranes pare-vapeur et des membranes d’étanchéité plastique dont les propriétés en terme de résistance à la diffusion de vapeur d’eau sont telles que la valeur Sd du parevapeur soit 6 fois plus élevée que celle de la membrane d’étanchéité.

Concernant l’allotissement des travaux, il conviendra, afin de dégager nettement les responsabilités des entreprises de créer un macro-lot « toiture » comprenant tous les travaux de charpente et d’étanchéité.

Tags : toiture terrasse bois ossature isolation

Type de document: 

G - Procédés de panneaux sandwichs - Panneaux en béton isolés

Nom de la documentation: 
Procédés de panneaux sandwichs - Panneaux en béton isolés
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/07/2014

Procédés de panneaux sandwichs - Panneaux en béton isolés - Neuf

Fruit de l'évolution des murs préfabriqués classiques en béton visés dans le DTU 22.1, les panneaux sandwichs lourds en béton sont des éléments de grande dimension entièrement préfabriqués en usine. Ce procédé combine performances techniques et thermiques en présentant tous les avantages d'une isolation thermique par l'extérieur. De par leur conception, les panneaux sandwichs apportent ainsi une réponse efficace aux exigences de diminution des consommations d'énergie dans le domaine de la construction.

Le présent guide paru en juillet 2014 rassemble les informations pertinentes, depuis la phase de conception jusqu'à la mise en oeuvre sur chantier des panneaux bétons isolés à peau extérieure librement dilatable, permettant de garantir les performances et la durabilité des ouvrages réalisés avec ce procédé.

Tags : beton coffrage mur panneau sandwich

Type de document: 

G - Doubles fenêtres

Nom de la documentation: 
Doubles fenêtres
Fascicules associés: 
Catalogue
Guides

Publié le 01/04/2014

Doubles fenêtres - Rénovation

La double fenêtre est une solution qui peut, dans certains cas, répondre à la nécessité de conserver des menuiseries anciennes de qualité et à la volonté de limiter l'impact des travaux d'amélioration thermique, au besoin d'un traitement acoustique particulier...  Elle peut avoir un impact important sur le plan architectural et technique. Le cas le plus fréquent de mise en oeuvre de double fenêtre se trouve en rénovation de secteurs soumis à protection patrimoniale pour lesquels on souhaite conserver l'authenticité et l'unité architecturales, et notamment les façades.

Le procédé de double fenêtre consiste en une juxtaposition de deux fenêtres mises en oeuvre dans l'épaisseur d'un tableau de baie. La fenêtre d'origine est mise en oeuvre en tableau et habituellement insérée en feuillure de baie. La nouvelle fenêtre est le plus souvent mise en oeuvre en rénovation côté intérieur ou côté extérieur.

Lors de travaux de rénovation de fenêtre, le réglementations thermiques et acoustiques sur l'existant sont à prendre en compte, ainsi que les réglementations d'urbanisme d'ordre privé et d'ordre public.

Ce guide porte sur :

les conditions de mise en oeuvre d'une double fenêtre en rénovation installée côté intérieur du bâtiment, avec ou sans isolation intérieure complémentaire ;
les conditions de mise en oeuvre d'une double fenêtre en rénovation installée côté extérieur du bâtiment, avec ou sans isolation extérieure complémentaire.
Il décrit également :

les avantages et les inconvénients de la mise en oeuvre d'une double fenêtre en rénovation ;
le diagnostic préalable à la mise en oeuvre d'une double fenêtre en rénovation ;
les performances des doubles fenêtres.

Tags : menuiseries existant fenêtre double

Type de document: 

Pages