logo République Française
logo pacte

Recherche avancée icone flèche bas

RP- Éléments bois non structuraux rapportés en façade

Nom de la documentation: 
Éléments bois non structuraux rapportés en façade
Fascicules associés: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 23/11/2020

Éléments bois non structuraux rapportés en façade - Neuf, Rénovation

Ces recommandations professionnelles ont pour but de donner les moyens aux professionnels du bâtiment de concevoir et mettre en œuvre des éléments bois rapportés en façades ne relevant pas du NF DTU 41.2 « Revêtements extérieurs en bois », d’un Avis Technique ou d’un ATEx. La conception de ces ouvrages rapportés, qu’ils soient fixés sur du bois ou sur des éléments maçonnés, directement ou par l’intermédiaire de supports métalliques, s’appuie sur des règles de l’art.
Ce document, à dominante bois, peut se compléter avec les guides techniques « RAGE » existants sur les brise-soleils métalliques.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : élément façade non structuraux rapporte

Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 23/11/2020

Éléments bois non structuraux rapportés en façade - Neuf, Rénovation

Ces recommandations professionnelles ont pour but de donner les moyens aux professionnels du bâtiment de concevoir et mettre en œuvre des éléments bois rapportés en façades ne relevant pas du NF DTU 41.2 « Revêtements extérieurs en bois », d’un Avis Technique ou d’un ATEx. La conception de ces ouvrages rapportés, qu’ils soient fixés sur du bois ou sur des éléments maçonnés, directement ou par l’intermédiaire de supports métalliques, s’appuie sur des règles de l’art.
Ce document, à dominante bois, peut se compléter avec les guides techniques « RAGE » existants sur les brise-soleils métalliques.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : élément façade non structuraux rapporte

RP - Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries extérieures dans les parois à ossature bois

Nom de la documentation: 
Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries extérieures dans les parois à ossature bois
Fascicules associés: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 23/11/2020

Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries extérieures dans les parois à ossature bois - Neuf, Rénovation

Les présentes Recommandations Professionnelles sont applicables aux murs ossature bois conformes au NF DTU 31.2 et aux façades à ossature bois conformes aux NF DTU 31.4.
Ces Recommandations Professionnelles décrivent des exigences de mise en œuvre des encadrements de baies et des menuiseries extérieures (portes et fenêtres) dans les parois à ossature bois. Elles se focalisent notamment sur l’interface menuiserie extérieure / encadrements de baies / mur à ossature bois, et s’adressent indifféremment aux menuiseries bois, PVC, aluminium, acier ou mixtes, pouvant être posées en applique intérieure, en tunnel ou en applique extérieure.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : baie bois encadrements exterieur intégration menuiseries ossature parois Réalisation


Publications associées
  • Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries dans les parois bois
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 23/11/2020

Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries extérieures dans les parois à ossature bois - Neuf, Rénovation

Les présentes Recommandations Professionnelles sont applicables aux murs ossature bois conformes au NF DTU 31.2 et aux façades à ossature bois conformes aux NF DTU 31.4.
Ces Recommandations Professionnelles décrivent des exigences de mise en œuvre des encadrements de baies et des menuiseries extérieures (portes et fenêtres) dans les parois à ossature bois. Elles se focalisent notamment sur l’interface menuiserie extérieure / encadrements de baies / mur à ossature bois, et s’adressent indifféremment aux menuiseries bois, PVC, aluminium, acier ou mixtes, pouvant être posées en applique intérieure, en tunnel ou en applique extérieure.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : baie bois encadrements exterieur intégration menuiseries ossature parois Réalisation


Publications associées
  • Réalisation des encadrements de baies et intégration des menuiseries dans les parois bois
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 16/09/2020

Recommandations professionnelles pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton

Les Recommandations Professionnelles « Pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton » ont pour objet de définir les prescriptions minimales de fabrication, de conception et de mise en oeuvre des planchers collaborants traditionnels en vue de leur durabilité en fonction :

- des expériences professionnelles actuelles, reconnues et réussies ;
- des normes et réglementations en vigueur ;
- des exigences de sécurité et de confort auxquelles peuvent prétendre les maîtres d’ouvrages, les maitres d’oeuvre et les utilisateurs de bâtiments ;
- du code civil.

Les types d’ouvrages visés par ce document sont :
- les planchers de bâtiment ;
- les planchers de toiture ;
- les planchers d’ouvrage d’art ;
- les passerelles et coursives ;
- les rampes d’accès ;
- les planchers de parking ;
- les planchers chauffants ;
- les planchers faisant office de diaphragme.

Le domaine d’application de ces Recommandations Professionnelles s’étend à toutes les réalisations ou parties de réalisations, en France européenne et Outre-mer, de planchers collaborants sur structures porteuses neuves ou existantes conformément au DTU 32.1, à partir de bacs collaborants structurels marqués CE selon la norme NF EN 1090-1 en tant que produits de construction, de béton conforme à la norme NF EN 206/CN et d’armatures (barres ou treillis soudés) conformes aux normes de la série NF EN 10080.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : acier beton collaborants planchers Réalisation

RP - Recommandations professionnelles pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton

Nom de la documentation: 
Recommandations professionnelles pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton
Fascicules associés: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 16/09/2020

Recommandations professionnelles pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton

Les Recommandations Professionnelles « Pour la conception et la réalisation de planchers collaborants acier béton » ont pour objet de définir les prescriptions minimales de fabrication, de conception et de mise en oeuvre des planchers collaborants traditionnels en vue de leur durabilité en fonction :

- des expériences professionnelles actuelles, reconnues et réussies ;
- des normes et réglementations en vigueur ;
- des exigences de sécurité et de confort auxquelles peuvent prétendre les maîtres d’ouvrages, les maitres d’oeuvre et les utilisateurs de bâtiments ;
- du code civil.

Les types d’ouvrages visés par ce document sont :
- les planchers de bâtiment ;
- les planchers de toiture ;
- les planchers d’ouvrage d’art ;
- les passerelles et coursives ;
- les rampes d’accès ;
- les planchers de parking ;
- les planchers chauffants ;
- les planchers faisant office de diaphragme.

Le domaine d’application de ces Recommandations Professionnelles s’étend à toutes les réalisations ou parties de réalisations, en France européenne et Outre-mer, de planchers collaborants sur structures porteuses neuves ou existantes conformément au DTU 32.1, à partir de bacs collaborants structurels marqués CE selon la norme NF EN 1090-1 en tant que produits de construction, de béton conforme à la norme NF EN 206/CN et d’armatures (barres ou treillis soudés) conformes aux normes de la série NF EN 10080.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.
Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : acier beton collaborants planchers Réalisation

RP - Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec éléments porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d'étanchéité

Nom de la documentation: 
Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec éléments porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d'étanchéité
Fascicules associés: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 24/05/2019

Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec éléments porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d'étanchéité - Neuf, Rénovation

Les présentes Recommandations Professionnelles proposent des spécifications de conception, de mise en œuvre et de choix des matériaux pour les travaux d’exécution des ouvrages de toitures-terrasses accessibles aux piétons avec élément porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d’étanchéité, de surface au plus égale a 300 m2.

Les solutions techniques pour la réalisation des toitures-terrasses avec étanchéité sur élément porteur en bois décrites dans le NF DTU 43.4 ne couvrent pas l’accessibilité aux piétons de ces toitures.
Les Recommandations Professionnelles « Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec élément porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d’étanchéité » comblent ce vide en apportant notamment des outils de justification mécanique de l’élément porteur. Répondre à cette destination des toitures-terrasses bois est un enjeu d’actualité pour le marché de la construction en France. Au-delà, la vocation de ce document est d’alimenter les futurs travaux de révision du NF DTU 43.4.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.

Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : accessibles bois élément etancheite panneaux piétons porteurs revêtement terrasse toiture


Publications associées
  • Toitures-terrasses en bois isolées intégralement sous l'élément porteur - Neuf
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Mise à jour le 24/05/2019

Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec éléments porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d'étanchéité - Neuf, Rénovation

Les présentes Recommandations Professionnelles proposent des spécifications de conception, de mise en œuvre et de choix des matériaux pour les travaux d’exécution des ouvrages de toitures-terrasses accessibles aux piétons avec élément porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d’étanchéité, de surface au plus égale a 300 m2.

Les solutions techniques pour la réalisation des toitures-terrasses avec étanchéité sur élément porteur en bois décrites dans le NF DTU 43.4 ne couvrent pas l’accessibilité aux piétons de ces toitures.
Les Recommandations Professionnelles « Toitures-terrasses accessibles aux piétons avec élément porteur en bois et panneaux à base de bois avec revêtement d’étanchéité » comblent ce vide en apportant notamment des outils de justification mécanique de l’élément porteur. Répondre à cette destination des toitures-terrasses bois est un enjeu d’actualité pour le marché de la construction en France. Au-delà, la vocation de ce document est d’alimenter les futurs travaux de révision du NF DTU 43.4.

Les Recommandations Professionnelles RAGE sont des documents techniques de référence, préfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique clé améliorant les performances énergétiques des bâtiments. Leur vocation est d’alimenter soit la révision d’un NF DTU aujourd’hui en vigueur, soit la rédaction d’un nouveau NF DTU.

Ces nouveaux textes de référence sont reconnus par les assureurs dès leur approbation.

Tags : accessibles bois élément etancheite panneaux piétons porteurs revêtement terrasse toiture


Publications associées
  • Toitures-terrasses en bois isolées intégralement sous l'élément porteur - Neuf

RP - Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire ( CESCI )

Nom de la documentation: 
Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire (CESCI)
Fascicules associés: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Publié le 01/10/2015

Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire ( CESCI ) - Neuf - Conception et dimensionnement

Ces Recommandations professionnelles ont pour objet de fournir les prescriptions techniques pour la conception et le dimensionnement d’installations solaires collectives individualisées destinées à la production d’eau chaude sanitaire, désignées chauffe-eau solaire individualisé (CESCI).
Elles traitent de la conception et du dimensionnement :

•    des capteurs solaires thermiques plans vitrés, à circulation de liquide, indépendants sur supports, semi-incorporés ou incorporés en toiture ;
•    des différents composants du circuit hydraulique assurant le transfert de chaleur des capteurs solaires vers le(s) réservoir(s) de stockage collectif par l’intermédiaire d’un échangeur intégré ou non au réservoir. La circulation est forcée. Le circuit est auto-vidangeable ou non ;
•    des réservoirs individuels de stockage,
•    du système de régulation solaire ;
•    du système d’appoint pour la production d’eau chaude sanitaire.

Ces Recommandations ne visent pas les installations réalisées avec des capteurs solaires non vitrés, sous vide ou des capteurs solaires à air.
Elles s’appliquent à l’habitat neuf, situé en France métropolitaine, dans toutes les zones climatiques, hors climat de montagne conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 mètres d’altitude.
Le domaine d’application ne couvre donc pas les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Tags : CESCI chauffe chauffe-eau ECS habitat individuel sanitaire solaire

Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Publié le 01/10/2015

Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire ( CESCI ) - Neuf - installation et mise en service

Ces Recommandations professionnelles ont pour objet de fournir les prescriptions techniques pour la mise en œuvre et la mise en service d’installations solaires collectives destinées à la production d’eau chaude sanitaire, désignées chauffe-eau solaires collectifs individualisés (CESCI).
Elles traitent de la mise en œuvre et la mise en service :

•    des capteurs solaires thermiques plans vitrés, à circulation de liquide, indépendants sur supports, semi-incorporés ou incorporés en toiture ;
•    des différents composants du circuit hydraulique assurant le transfert de chaleur des capteurs solaires vers les réservoirs de stockage individuels par l’intermédiaire d’un échangeur intégré au réservoir. La circulation est forcée. Le circuit est autovidan-geable ou non ;
•    des réservoirs individuels de stockage,
•    du système de régulation solaire ;
•    du système d’appoint pour la production d’eau chaude sanitaire.

Ces Recommandations ne visent pas les installations réalisées avec des capteurs solaires non vitrés, sous vide ou des capteurs solaires à air.
Elles s’appliquent uniquement à l’habitat neuf, situé en France métro-politaine, dans toutes les zones climatiques, hors climat de montagne conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 mètres d’altitude.
Le domaine d’application ne couvre donc pas les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Tags : CESCI chauffe chauffe-eau eau ECS habitat individuel sanitaire solaire

Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Publié le 01/10/2015

Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire ( CESCI ) - Neuf - Entretien et maintenance

Ces Recommandations professionnelles ont pour objet de fournir les prescriptions techniques pour l’entretien et la maintenance d’installations solaires collectives individualisées destinées à la production d'eau chaude sanitaire, désignées chauffe-eau solaire individualisé (CESCI).
Elles traitent de l’entretien et la maintenance :

•    des capteurs solaires thermiques plans vitrés, à circulation de liquide, indépendants sur supports, semi-incorporés ou intégrés en toiture ;
•    des différents composants du circuit hydraulique assurant le transfert de chaleur des capteurs solaires vers les réservoirs de stockage individuels par l’intermédiaire d’un échangeur intégré au réservoir. La circulation est forcée. Le circuit est autovidangeable ou non ;
•    des réservoirs individuels de stockage solaire ;
•    du système de régulation solaire ;
•    du système d’appoint pour la production d’eau chaude sanitaire.

Ces Recommandations ne visent pas les installations réalisées avec des capteurs solaires non vitrés, sous vide ou des capteurs solaires à air.
Elles s’appliquent à l’habitat neuf et existant, situé en France métropolitaine, dans toutes les zones climatiques, hors climat de montagne conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 mètres d’altitude.
Le domaine d’application ne couvre donc pas les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Tags : CESCI chauffe chauffe-eau eau ECS habitat individuel sanitaire solaire

Sous-catégorie: 
Catalogue
Recommandations professionnelles RAGE

Publié le 01/10/2015

Production d'eau chaude sanitaire collective individualisée solaire ( CESCI ) - Neuf - Entretien et maintenance

Ces Recommandations professionnelles ont pour objet de fournir les prescriptions techniques pour l’entretien et la maintenance d’installations solaires collectives individualisées destinées à la production d'eau chaude sanitaire, désignées chauffe-eau solaire individualisé (CESCI).
Elles traitent de l’entretien et la maintenance :

•    des capteurs solaires thermiques plans vitrés, à circulation de liquide, indépendants sur supports, semi-incorporés ou intégrés en toiture ;
•    des différents composants du circuit hydraulique assurant le transfert de chaleur des capteurs solaires vers les réservoirs de stockage individuels par l’intermédiaire d’un échangeur intégré au réservoir. La circulation est forcée. Le circuit est autovidangeable ou non ;
•    des réservoirs individuels de stockage solaire ;
•    du système de régulation solaire ;
•    du système d’appoint pour la production d’eau chaude sanitaire.

Ces Recommandations ne visent pas les installations réalisées avec des capteurs solaires non vitrés, sous vide ou des capteurs solaires à air.
Elles s’appliquent à l’habitat neuf et existant, situé en France métropolitaine, dans toutes les zones climatiques, hors climat de montagne conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 mètres d’altitude.
Le domaine d’application ne couvre donc pas les départements de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Tags : CESCI chauffe chauffe-eau eau ECS habitat individuel sanitaire solaire

Pages